Ecrire un article en 8 étapes

vendredi, octobre 09, 2009 Posté par Eric Tenin

Contrairement à ce que pensent certains lecteurs, produire un article ne consiste pas uniquement à s’asseoir derrière un ordinateur et à taper ! Je dirais même que l’aspect écriture est presque secondaire par rapport au long parcours qui précède la rédaction. Pour vous aider à mieux comprendre pourquoi l'information que vous proposez à un média est susceptible d'être reprise et sous quelle forme, je vous propose de suivre pas à pas les différentes étapes nécessaires pour aboutir à un article.

L’idée
Air du temps, fait novateur, anticipation par rapport à un événement planifié, suggestion d’un attaché de presse, information glanée dans un dîner en ville… Au commencement est toujours l’idée ! Il faut bien sûr qu’elle corresponde à la ligne éditoriale du journal et qu’en plus elle s’insère dans une de ses rubriques.

La pré-enquête
Ce n’est pas parce qu’on a une idée d’article qu’elle est forcément bonne… Il faut donc la valider. Comment ? En préenquêtant, autrement dit en menant un certain nombre de recherches (sur Internet, autour de soi, en interrogeant quelques interlocuteurs rapidement…). Par exemple admettons que l’on envisage un papier sur le thème du «développement des deux roues dans le paysage urbain ». Le journaliste qui propose l'article va consulter les organismes qui produisent des statistiques, quelques fabricants de 2 roues, la préfecture de police, des assurances… histoire de vérifier qu’il y a bien un ou plusieurs faits novateurs et qu'ils peuvent faire l'objet d'un article.

Le Présynopsis
Fort des informations glanées, le journaliste commence à cerner un peu mieux son sujet et comment il est possible de l’aborder. Un document, appelé présynopsis ou plan d’enquête est alors rédigé. On y trouve un certain nombre d’éléments « administratifs » tels la date de rendu, le nombre de pages prévues, le nom de l’auteur, du superviseur… et des informations qui servent de base à une discussion plus élaborée :
  • L’angle, à savoir l’idée maîtresse de l’article. Dans notre exemple cela pourrait par exemple être « Le développement des deux roues dans le paysage urbain cause de plus en plus de problèmes » ou encore « Comment, grâce au développement des deux roues, l’économie est boostée car moins d’heures sont perdues dans le trafic », etc.
  • Le titre envisagé, directement inspiré de l’angle. Par exemple « Deux roues en ville, c’est la guerre ! »
  • Le déroulé envisagé, c'est-à-dire les différentes grandes parties de l’article (par exemple une intro, un texte principal, deux encadrés, un témoignage avec photo…)
  • Des idées d’illustrations et d’infographie
  • Des idées de hors texte (précisément le contenu des encadrés, des témoignages possibles…)

La réunion de calage
Une fois ce document finalisé par le journaliste, et éventuellement l’aide de son supérieur hiérarchique, une réunion dite de « calage » est programmée. Elle réunit généralement le rédacteur de chef, un chef de service et le journaliste qui va rédiger l’article. C’est à lui de « défendre » sa proposition d’article, en s’aidant du présynopsis. Les autres participants apportent également leur pierre à l’édifice ; ils peuvent demander des modifications - le rédacteur en chef a une vision globale de son journal, il peut donc vouloir changer un angle ou un type de traitement pour ne pas « cogner » avec un autre sujet par exemple. A la sortie de cette réunion, tout le monde est – normalement ! – d’accord sur le traitement final… Le journaliste peut donc commencer à enquêter.

L’enquête
C’est dans cette phase que le journaliste mène ses interviews, récolte un maximum d’informations, tire toutes les ficelles qui lui semblent bonnes à tirer… Il n’y a pas de « durée type » (on n’a jamais fini d’enquêter) mais il y a une durée « économiquement raisonnable » au delà de laquelle le rapport informations récoltées/ investissement en temps n’est plus rentable.

Le synopsis
A l’issue de son enquête, le journaliste possède une idée beaucoup plus précise de son article à venir. Il connaît le volume d’information dont il dispose, il sait comment il va soutenir son angle, quels témoins il pourra faire parler, quelles données il peut proposer pour une infographie, etc. Il rédige donc un synopsis très précis dans lequel on retrouve les mêmes informations « administratives » que dans le présynopsis, mais en plus un descriptif complet des différentes séquences du papier.

La réunion rough
Il convoque alors une nouvelle réunion… Dans laquelle on retrouve les mêmes protagonistes que lors de la réunion de calage, avec en plus le directeur artistique (celui qui s’occupe de la mise en page des articles) et l’iconographe (celui qui s’occupe des photos). Chacun prend connaissance du synopsis et le directeur artistique commence à réfléchir à une mis en page possible. A l’issue de la réunion le journaliste modifie et affine son document en fonction ce que qui a été dit pendant la réunion (il lui faut par exemple modifier les longueurs de certaines parties, réintégrer un hors texte dans le corps principal de l’article si le directeur artistique estime par exemple qu’il n’y a pas assez de place…)


La rédaction de l’article et la réalisation de la maquette
A partir de la fin de la réunion rough, tout le monde sait ce qu’il a à faire ;-) Le journaliste commence la rédaction de son article en tenant compte de ce qui est précisé dans le synopsis (par exemple, un texte d’introduction de 2 000 signes, 2 témoignages de 1 000 signes…), le directeur artistique (ou plutôt l’un de ses maquettistes) met en page le futur article – en glissant du faux texte dans l’attente de recevoir le « vrai article » - et l’iconographe envoie ses photographes prendre des portraits des témoins qui apparaîtront dans l’article. Environ une semaine plus tard, il ne reste plus qu’à coller les différents morceaux !

Pour info, voici un exemple de présysnopsis. C'est un "vrai" document, j'ai juste retiré certains noms (cliquez sur le document pour le voir en grand.







  • Digg
  • del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Yahoo! Buzz
  • Technorati
  • Facebook
  • TwitThis
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google
  • Reddit
  • Sphinn
  • Propeller
  • Slashdot
  • Netvibes

6 comments:

  1. Al-Kanz a dit…

    Vos articles valent de l'or ! Merci

  2. marcello a dit…

    j'en étais sûr..." l'iconographe choisit des photos"... jamais des dessins... dommage, les lecteurs adorent ça, pourtant. J'ai toujours l'impression que les journalistes qui écrivent oublie l'existence des dessinateurs de presse, d'ailleurs vous n'en parlez pas. Un dessin de presse c'est pourtant plus parlant qu'une photo lambda et souvent plus intéressant que du tirage à la ligne, les Anglo-saxons qui vendent VRAIMENT de la presse le savent bien... Bon, c'est pas grave... je défends une chapelle en ruine depuis longtemps... remarquez avec le wouèbe, il va falloir prendre d'autres habitudes attendu que les wouèbe-masteurs se prennent pour des journalistes... on n'est pas sorti de l'auberge ;-)

    Cordialos
    Marcello.... dessinateur .

  3. NicoleA a dit…

    J'ai été bénévole pour une revue diocésaine puis dans une revue associative et à ce titre (et à cet infime niveau) j'ai reçu une micro -formation à l'écriture de presse (Par Jean Bianchi et une journaliste pigiste) et j'ai été passionnée par cette expérience très modeste de l'écriture mais par la suite du travail avec le conseil de rédaction, le maquetisme, et avec l'imprimeur etc ...je dis bien une "nano approche" de parfaite amateure mais fort enrichissante.
    Je trouve votre blog très intéressant .
    et je reviendrai lire vos articles même si je ne suis pas concernée au premier chef.Je suis aussi grande lectrice de presse et à ce titre ce regard sur le journalisme enrichit l'expériece de lectrice!

    Je suis moi même "blogueuse" mais plutôt tournée vers l'image , la photo. un petit blog bien plan plan parce que je ne sais pas réellement en définir la ligne éditrice : ni blog photo uniquement, ni (et surtout pas ) ce qu'on appelle dans la blogosphère le journal intime, le truc où l'on parle de sa vie pourtant la photo parle d'une manière implicite de moi à travers ma manière de regarder le monde qui m'entoure.

    Comment lui donner du punch? avez vous des idées la dessus ?( sans non plus chercher à tout prix à faire monter le blog rank au prix de la perte de qualité ou par un jeu subtil de mots dans le titre ( si vous intitulez une aricle " comme une caresse "... le nombre de lecteurs augmentera en flèche!

    Je suis complètement hors sujet par rapport à l'article ! Mais peut être avez vous des idées ou des liens à me conseiller pour améliorer mon petit "travail" d'amateure !

    Cordialement

    Nicole A.

  4. Anonyme a dit…
    Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
  5. Morgane a dit…

    Bonjour,

    J'aime le blog, j'aime l'article, mais son auteur vient de me briser le coeur.

    Mes entrailles se nouent : l'écriture serait presque secondaire dans le processus créatif d'articles ? Pourquoiii ?
    La rédaction c'est la 9e étape, à elle seule, c'est cette dernière qui emportera ou non le lecteur. Je comprends, certes, la volonté de mettre en valeur le travail préliminaire souvent méconnu, mais sans texte final toutes les démarches entreprises resteraient de l'ordre de la curiosité personnelle.

    Non, s'il vous plaît, pensez à vos lecteurs sensibles et ne dîtes pas que la place de l'écriture est discutable.
    Au delà de l'information, le journalisme c'est aussi la transmission, non ?

  6. Anonyme a dit…

    Morgane, bien que je sois d'accord avec toi, le journalisme est avant tout une façon d'influencer les lecteurs. Et pour y arriver, il faut se bourrer le crane d'informations sur le sujet désiré pour ensuite écrire des hypothèses, des opinions et des témoignages tirés sur des faits vrais.

    Il ne s'agit donc pas simplement d'écrire, mais aussi de persuader à l'aide de diverses arguments les gens que notre opinion est bonne, et peut-etre la meilleure.

    L'écriture est importante, mais d'après moi, la recherche l'est autant, si ce n'est pas plus

Enregistrer un commentaire

over-blog.com