Peut-on demander à relire un article avant sa parution ?

lundi, juin 01, 2009 Posté par Eric Tenin

C'est une requête que j'ai assez rarement, la plupart du temps provenant de personnes qui ne sont pas habituées à parler à la presse. La réponse est évidemment "Non". On demande à relire une publicité avant de donner son BAT (Bon à tirer) pour l'impression, mais pour tout ce qui concerne la partie rédactionnelle, c'est le rédacteur en chef qui reste le maître absolu... Normal. Imaginez que tous les articles des journaux soient revus - et corrigés - par les protagonistes dont il est question ; il y a peu de chance que l'on dise du mal d'un mauvais film, que l'on mette à jour une affaire de corruption et que l'on apporte un point de vue contradictoire au programme d'un homme politique.
"Oui, mais, si le journaliste a mal compris ce que je lui ai dit et qu'il fait des erreurs ?" C'est un risque, mais comme c'est précisément son métier de poser des questions et de recueillir des propos, il y a tout de même de grandes chances que ça se passe bien. Et attention, ce que vous pouvez parfois juger comme "erreur" est souvent une différence de point de vue.
Lorsqu'il s'agit d'une interview ou d'un article dans lequel vous serez cité, vous pouvez demander à relire les citations. Mais sachez que cela comporte quelques inconvénients (lire ce post). Dans tous les cas, si vous n’avez vraiment pas confiance, refusez les interviews.
  • Digg
  • del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Yahoo! Buzz
  • Technorati
  • Facebook
  • TwitThis
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google
  • Reddit
  • Sphinn
  • Propeller
  • Slashdot
  • Netvibes

3 comments:

  1. Jean D. a dit…

    Je ne comprends pas pourquoi les journalistes refusent systématiquement de donner leurs articles à relire - à ceux qu'ils viennent pourtant d'interroger !
    Il m'est arrivé plusieurs fois que mes propos soient déformés, qu'il y ait des erreurs assez graves (tout simplement parce que le journaliste avait mal entendu ce que je lui ai dit. Si j'avais relu je n'aurais pas porté de jugement, j'aurais juste indiqué les erreurs...

  2. Robert a dit…

    Je suis d'accord avec Jean D. Malheureusement, les journalistes ne comprends pas toujours le sujet ce que ils parlent.

  3. Anonyme a dit…

    Les journalistes préfèrent refuser, tout simplement parce qu'accepter, c'est aussi ouvrir la porte à tous les abus. On n'écrit pas un article pour faire plaisir à la personne que l'on interviewe, mais pour informer le lecteur. L'interviewé n'est pas rédacteur. Monsieur Jean D, n'hésitez pas à demander un rectificatif ou un droit de réponse si le besoin s'en fait sentir. Si vous êtes dans votre droit, il vous sera accordé ...

Enregistrer un commentaire

over-blog.com