C'est quoi au juste un journaliste ?

samedi, juin 27, 2009 Posté par Eric Tenin

Si l'on s'en tient à la définition du 19ème siècle, un journaliste est quelqu'un... qui écrit dans les journaux. Nous voilà bien avancés. Il est plus intéressant de s’intéresser à ce que fait un journaliste et pour cela j’aime bien la définition de Wikipedia : « Le travail du journaliste consiste principalement à recueillir des informations sur un événement de l'actualité ou sur un sujet particulier (en consultant les dépêches des agences de presse, en interrogeant des spécialistes ou des témoins, et en s'appuyant sur différentes sources), et à écrire des articles ou à publier des reportages (écrits, audio, photo ou vidéo) dans un journal ou un magazine, dans une émission de radio ou de télévision, sur Internet ou dans d'autres médias de masse. » En France, le statut de « journaliste professionnel » n’existe officiellement que depuis une loi du 29 mars 1935, également appelée loi « Brachard », du nom du rapport rédigé par le député initiateur du projet. Beaucoup plus tard – en 1974 et 1982, d’autres lois sont venu compléter ce fameux rapport Brachard, en tenant compte notamment de l’évolution du métier et des progrès techniques (notamment l’avènement des médias électroniques).
Je vous fais grâce des divers articles. Si cela vous intéresse, vous les trouverez sur le site du SNJ, le principal syndicat représentant les journalistes. L’important est de savoir qu’en France, la profession de journaliste est très règlementée. Officiellement, seuls peuvent se revendiquer de ce titre ceux qui possèdent une Carte d'Indentité des Journalistes Professionnels, précisément délivrée par la Commission de la carte d'identité des Journalistes Professionnels (CCIJP). Pour obtenir la fameuse carte il faut « avoir pour occupation principale, régulière et rétribuée l’exercice de sa profession dans une ou plusieurs publications quotidiennes ou périodiques ou dans une ou plusieurs agences de presse et qui en tire le principal de ses ressources. »
Lors de la première demande, la commission vérifie donc qu’il s’agit bien d’une occupation principale et régulière – ce qui impose de tirer au moins 50% de ses revenus de l’activité dans un organe de presse et que le métier qu’on y exerce est bien du journalisme. En gros, les chefs de pub ou le directeur du marketing d’un groupe de presse n’y a pas droit.
  • Digg
  • del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Yahoo! Buzz
  • Technorati
  • Facebook
  • TwitThis
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google
  • Reddit
  • Sphinn
  • Propeller
  • Slashdot
  • Netvibes

3 comments:

  1. Xavier Essonne a dit…

    j'ai cru lire qu'avec la loi hadopi les blogueurs seront des journalistes et il faudrait en faire la demande à la préfecture ? ? ?

  2. Anonyme a dit…

    @Xavier
    Et t'as vérifié tes sources ?

  3. miss rose a dit…

    Belle esquive de mon employeur, chez qui je suis officiellement "rédactrice", et non "journaliste". Zou, la carte de presse qui me passe sous le nez !

Enregistrer un commentaire

over-blog.com