Rédiger un bon communiqué de presse

lundi, juin 01, 2009 Posté par Eric Tenin

Le communiqué de presse est l'outil le plus utilisé pour informer les rédactions. Il s'agit d'un document de 2 ou 3 pages maximum, envoyé désormais principalement par mail (je vous déconseille d’ailleurs le courrier et encore plus le fax), annonçant un fait novateur : création de société, nomination de dirigeants, mise sur le marché d'un nouveau produit, annonce de résultats financiers, signature d'un important contrat, etc. Il est plus ou moins construit sur le même format (même s'il n'y a pas de règles strictes) et je vous conseille de le suivre assez fidèlement car avec l’habitude, nous développons des réflexes quasi conditionnés pour repérer en un clin d’œil la bonne info de « l’ivraie »… Gardez à l'esprit que, chaque jour, il arrive des centaines de communiqués sur le bureau des journalistes et qu’ils ont bien peu de temps à leur accorder. Voilà pourquoi chaque détail compte : le titre, l'accroche, la mise en page, les éventuels visuels, le nom de l’expéditeur et les coordonnées de contact.


La forme :

  • N’envoyez jamais vos communiqués par mail en pièce jointe. (Voir ce post).
    Mettez dans l’objet le fait novateur (« Untel commercialise une voiture électrique avec 200 km d’autonomie ») et mettez l’intégralité du communiqué dans le corps du message.
  • Limitez la longueur / le nombre de pages
    Plus un document est long et plus il parait rébarbatif. Les meilleurs communiqués de presse ont au maximum 2 ou 3 pages, cela vous laisse largement la place pour exposer un fait. Si vous avez vraiment besoin de beaucoup de place (par exemple, parce qu’il y a beaucoup de caractéristiques à détailler, ou des visuels) arrangez vous pour faire une « version courte » au début du communiqué.
  • Titrez et sous-titrez
    Toujours pour des questions de temps, le communiqué ne passera que quelques secondes entre les mains du journaliste. Ces quelques secondes doivent suffire pour accrocher son attention et l’inviter à continuer sa lecture. Le titre doit évoquer clairement le fait novateur et le sous-titre doit le compléter ; ne répétez pas 2 fois la même chose (voir l’exemple ci-dessous).
  • Aérez, aérez…
    Grand titre, marges généreuses, interlignage 1,5, puces… votre document ne doit pas « flotter » (être trop vide), mais il doit « respirer ». Psychologiquement, un texte trop compact n’invite pas à la lecture.
  • Montrez qu’il s’agit d’un document réservé à la presse
    Indiquez par une mention bien visible le terme « Communiqué de presse » ou encore « Info presse », histoire de montrer que vous n’envoyez pas une vulgaire plaquette commerciale dans les rédactions (même si le texte est effectivement le même, tout juste un peu remanié – Attention, voir ce post).
  • N’oubliez pas la date
    Souvent les communiqués ne sont traités qu'en une seule fois, au moment où le journaliste en charge de la rubrique Actu se rend compte qu’il est en retard… Il consulte donc à toute vitesse les communiqués qu’il a soigneusement classés dans un joli dossier Outlook et il essaie de sélectionner à toute vitesse les meilleurs. Si la date n’apparaît pas clairement, il subsiste un doute sur la récence de l’annonce et il passe illico au communiqué suivant … En outre certains communiqués sont archivés et ne sont ressortis qu'à l'occasion d'une enquête ou d'un dossier spécial. Il est donc important de pouvoir les dater précisément.
  • En résumé, faite votre check-list. Votre communiqué a-t-il bien :
    Un titre, un chapeau, une date, la mention « Communiqué de presse » ou assimilée, le nom du produit ou du service, les caractéristiques détaillées, le prix, le mode de distribution, la disponibilité, une adresse Internet où l’on peut télécharger des visuels. En fin de communiqué y-a-t-il bien une mini carte d’identité de l’entreprise avec des faits et chiffres et les coordonnées complètes de la personne à contacter ?

Le fond

  • N'annoncez qu'un seul fait par communiqué
    Si vous avez fait du marketing vous connaissez surement la notion de USP (Unique Selling Proposition) que l’on applique généralement à la publicité. Et bien elle s’applique également à la relation média. En gros, il s’agit de ne mettre en avant qu’un seul argument principal par communiqué (par exemple : « l’ordinateur le plus léger du marché », « la voiture la moins polluante de sa catégorie », « La société leader sur la marché du béton armée au Moyen-Orient »…). Si vous essayez de « vendre » plusieurs arguments en même temps (« l’ordinateur le plus léger et avec un écran lumineux ») vous créez une confusion. Gardez à l'esprit que pour rédiger un article les journalistes ont besoin d’un angle, c'est à dire une idée maîtresse qui va être argumentée au fur et à mesure. Si vous leur fournissez déjà dans le communiqué, vous aurez plus de chances d'être publié.
  • Bannissez les superlatifs et soyez précis, complet, factuel
    Ce n’est pas à vous à dire si votre vélo électrique est vraiment « super design » ou encore « exceptionnellement autonome », réservez ces arguments à vos clients… Les journalistes ont besoin de faits vérifiables, de preuves, etc. Dites plutôt « a été designé par Jean-Paul Mashpro, lauréat de la Design School of Chicago » et « Peut rouler 5 heures sans être rechargé – (selon les tests de TÜV) ». Fournissez des données chiffrées, des études… sourcez et datez-les et d’une manière générale offrez une information digne de foi.
  • Employez des expressions qui « font tilt »
    Dans un communiqué, un journaliste recherche 2 éléments primordiaux : la nouveauté et l’unicité. Par exemple : « Le premier homme à marcher sur la lune » (nouveauté) ou « Les seuls outils garantis à vie » (unicité). Évidemment, il faut que ces deux éléments soient vraiment novateurs et différenciants, ce qui n’est pas toujours évident, il est vrai.





Pour terminer, voici un exemple avec quelques commentaires. Cliquez sur les pages pour les visualiser en plus grand.






  • Digg
  • del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Yahoo! Buzz
  • Technorati
  • Facebook
  • TwitThis
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google
  • Reddit
  • Sphinn
  • Propeller
  • Slashdot
  • Netvibes

35 comments:

  1. Mike a dit…

    A la lecture de cette note, je me rends compte que j'en ai vu passer des communiqués infirmes ! Merci pour la qualité de la démonstration. Je diffuse autour de moi…

  2. Anonyme a dit…

    Bonjour,

    Merci de cet article bien fait !

    J'en ai moi-même publié un sur le sujet il y a peu... http://cwm-consulting.over-blog.com/article-35664996.html

  3. Anonyme a dit…

    Excellent, enfin mes clients me croiront si je leur fais passer le lien vers ce post...

    Merci de me confirmer que oui, j'ai bien compris les attentes de la presse et que non, c'est pas ma faute absolue si tout le monde n'est pas en une de Challenge ou du Figaro

    Une attachée de presse rassurée

  4. Xavier Essonne a dit…

    2 ou 3 pages cela me semble beacoup pour un communiqué, il faudrait alors l'appeler Dossier de presse et ajouter des pages.

    pour un communiqué nous aimons bien recevoir seulement 1 page et voir un dossier de presse avec.

  5. Xavier Essonne a dit…

    j'adore l'approche du document, le plan et la structure proposés,
    bon article

  6. Stéphane a dit…

    Merci pour tout ces conseils.

    Il ne reste plus qu'a les mettre en pratique.

    Stéphane
    www.uncine.fr les horaires de cinéma rapidement.

  7. Al-Kanz a dit…

    Chouette, j'ai la confirmation que mes communiqués remplissent les conditions requises :)

  8. Allogarage a dit…

    Merci pour toutes ces infos.
    On essayera la prochaine fois de faire un communiqué sympa et digeste pour les journalistes.

  9. Meli Melow a dit…

    Merci pour ces précieuses infos.

  10. Esra a dit…

    Oups !

    J'ai quelques petites modif à faire... tant mieux je dois envoyer un communiqué de presse la semaine prochaine !

  11. GGino a dit…

    Bon, mon communiqué pour faire connaitre mon tout nouveau site c'est pas pour tout de suite. J'ai aucun talent redactionnel et ça va me prendre du temps pour essayer de bien faire.Déjà commencer à m'inscrire sur ce blog. L'avantage c'est que je vais pas dépenser inutilement des euros pour la corbeille. Merci pour vos infos

  12. Jérôme a dit…

    Beaucoup de bons conseils, mais une interrogation : vous commencez cet article en bannissant les documents en pièce jointes, mais beaucoup des conseils suivants ne s'appliquent qu'à des documents et difficilement à un email, même avec une bonne mise en forme.
    Que faut-il finalement privilégier ? La bonne structure d'un document ou le texte dans un email ?

  13. lionel a dit…

    J'avais écrit un communiqué de presse , pour lancer mon site de petites annonces, d'apres ce que j'ai lu, cela n'a pas été fait dans les rêgles de l'art, le prochain sera meilleur.
    Merci pour cet article.

  14. écrivain français a dit…

    Mais le problème du communiqué... c'est surtout désormais l'endoit où il sera visible !
    Le talent redactionnel passe après le talent de mise en valeur...

  15. Anonyme a dit…

    J'ai utilisé ce site communique de presse pour diffuser un communiqué. On peut y consulter la base des journalistes

  16. audit site internet a dit…

    Bonjour,

    Article très clair et très instructif. Cela tombe bien car je vais commencer à écrire des communiqués de presse. Les schémas sont aussi très explicites.

  17. gameiro a dit…

    ayant était victime d'une escroquerie judiciaire
    et seul à luter depuis, sans aucun résulta je suis à la recherche d'un journaliste afin de m'aider à rédiger et à publier mon affaire merci de me contacter

  18. Anonyme a dit…

    Merci pour ces informations très pertinantes.
    C'est la première fois que je réalise un communiqué et ces conseils vont m'être très précieuses.
    Très bon travail.
    Merci encore

  19. originales design a dit…

    intéressant; efficace, professionnel + 10

  20. Catherine a dit…

    Bonjour,


    Je découvre votre article, car je me pose la même question que Jérôme (19 mai 2010) :
    Beaucoup de bons conseils, mais une interrogation : vous commencez cet article en bannissant les documents en pièce jointes, mais beaucoup des conseils suivants ne s'appliquent qu'à des documents et difficilement à un email, même avec une bonne mise en forme.
    Que faut-il finalement privilégier ? La bonne structure d'un document ou le texte dans un email ?

    Avez-vous un conseil à donner à ce sujet ?
    Merci d'avance.

  21. Eric a dit…

    @Catherine. Je conseille de mettre le contenu du communiqué dans le corps du mail et si vous y tenez ou que la mise en page est importante, de joindre ce même communiqué en PJ.

    Le plus important est que le journaliste puisse lire l'information principale directement sans avoir à ouvrir une PJ, qui fait perdre du temps.

  22. Anonyme a dit…

    Merci pour cet article très utile. Ca va m'aider pour faire mon communiqué de presse. Est ce que quelqu'un a déjà utilisé pressking pour leur liste de contact? Car j'ai vu une offre à -50% sur limeapp.com . Elle se termine dans 1 semaine donc si vous pouviez me faire une réponse rapide, ça serait super sympa ;) merci d'avance.

  23. Anonyme a dit…

    Je vais étudier attentivement ces vos conseils, pour ouvrir mon compte de communiqués de presse...étudiants licence communication d'entreprise.

  24. Stefano a dit…

    Synthèse parfaite
    Merci pour la qualité de votre intervention.
    J'en ferai très bon usage pour promouvoir ma start-up www.platinumconcept.com une agence qui cherche à développer le Social Working.
    Meilleures salutations et vivement le prochain article

  25. citation école a dit…

    Article intéressant, mais est-ce qu'un communiqué de presse doit être "personnalisé" pour chaque journaliste ou site ? On envoie tout en masse, ou on doit remanier quelques éléments ? (ça me fait penser aux lettres de motivations pour les entreprises quand on est chômeur...)

  26. Gaël a dit…

    Voila de judicieux conseils que je vais m'empresser de suivre pour le lancement de mon site. Le plus dur va être de mettre en valeur un produit web.

  27. Laetitia de MCI a dit…

    très bon article, clair qui va à l'essentiel. Merci pour cette aide précieuse!

  28. GRegory a dit…

    Bravo! Je suis journaliste radio et on me demande régulièrement sur le terrain des conseils pour rédiger un bon communiqué. Je note ce lien précieusement. Excellent!

  29. Soirées pour célibataires a dit…

    Bonjour,

    Moi j’ai créé une startup dans le domaine de la rencontre amoureuse avec un concept innovant. Et bien sûr, comme la plupart des startups au début, faire appel à une agence de relations-presse est largement au dessus de nos moyens. J'aurais donc voulu savoir ce que vous pensez d'utiliser un self-service comme PressKing pour envoyer un communiqué ?

  30. Anonyme a dit…

    voilà qui aiderai SeaSky Belgium (www.seasky.be) à faire son prochain grand communiqué de presse !

  31. L'immobilier Charentais a dit…

    Merci beaucoup pour cette méthodologie ! Je vais suivre ces recommandations à la lettre. En espérant que mon communiqué fonctionne :-)

  32. Infos web insolites a dit…

    Très intéressant. Merci beaucoup pour cet article. je pense que je vais publier un communiqué de presse pour mon site d'information Infos du jour qui prépose une sélection des meilleures infos du web notamment l'information insolite en image et en vidéo.

  33. amar a dit…

    excellent merci de votre professionnalisme.

  34. Mon Coffret Plaisir a dit…

    Merci pour l'info, une bonne approche pour les TPE comme nous pour toucher notre clientèle cible et bien d'autres encore.

  35. Florence Dusseaux a dit…

    Merci beaucoup pour cet article, il m'a beaucoup aidé à faire un communiqué de presse intéressant pour mon client. Me reste plus qu'à appliquer pour moi.

Enregistrer un commentaire

over-blog.com