Vous aider à mieux communiquer avec les médias

jeudi, janvier 01, 2009 Posté par Eric Tenin

Vous êtes-vous parfois demandé par quel hasard les quotidiens traitent de sujets quasi identiques le même jour, par quel singulier mystère les JT des grandes chaînes rendent compte des mêmes voyages ministériels et par quelle saisissante coïncidence les magazines économiques relatent les mêmes lancements de produits, les mêmes nominations, les mêmes cas d’entreprise à quelques jours d’intervalle ? Le hasard, les enquêtes des journalistes, la corruption ? Rien de tout cela, ou si peu… Dans la réalité, si effectivement une partie de l'information provient bien d'un travail de recherche, dans beaucoup de cas elle est servie sur un plateau aux rédactions. Chaque matin une pile de communiqués de presse s'amasse sur le bureau des journalistes dont la principale tâche n'est pas de courir après les nouvelles, mais de choisir les plus pertinentes et de les approfondir. Les médias ont un tel impact sur la vie économique que les sujets « qui font l’information » sont livrés par ceux-là même qui la font, ou plus exactement, par leurs ambassadeurs, à savoir, les attachés de presse.
Ils – ou souvent « elles », car la profession est largement féminisée - "vendent" l’information auprès des rédactions, en la présentant sous son meilleur jour et en essayant de convaincre les journalistes que leurs lecteurs la réclament… Une nouvelle voiture sort ? Ils concoctent un superbe dossier de presse, contactent tous les chroniqueurs automobiles de l’Hexagone, arrangent des rendez-vous pour les essais… Dans les semaines qui suivent, quotidiens, magazine, radios, TV et blogs... en parlent à longueur de colonnes et d’écrans, qui lui trouvant une ligne séduisante malgré quelques défauts de tenue de route, qui une sobriété exemplaire qui compense des amortisseurs un peu durs… « Une visibilité », comme disent les publicitaires, qu’aucune campagne, aussi coûteuse serait-elle, ne saurait assurer, et tout cela, pour le prix de quelques coups de fil et d’un peu de métier…
La couverture médiatique est-elle réservée aux grands industriels, aux hommes politiques ou aux célébrités ? Sûrement pas. Et c’est la raison d’être de ce blog : vous y trouverez toutes les ficelles qui vous permettront de promouvoir votre entreprise, vos produits ou encore… vous-même ! Car, si certains produits ou organisations sont plus présents dans les médias que d’autres, il en va de même pour les hommes et les femmes de l’entreprise. Ce blog va vous aider à devenir LE spécialiste que les journalistes appellent dès qu’ils ont besoin d’un avis d’expert, l'intermédiaire qui saura les aider à trouver l'ultime témoin dont ils ont besoin pour boucler un papier. Bref devenez la coqueluche des médias avant de devenir celle des chasseurs de têtes…
  • Digg
  • del.icio.us
  • StumbleUpon
  • Yahoo! Buzz
  • Technorati
  • Facebook
  • TwitThis
  • MySpace
  • LinkedIn
  • Live
  • Google
  • Reddit
  • Sphinn
  • Propeller
  • Slashdot
  • Netvibes

5 comments:

  1. Anonyme a dit…

    Bonjour,

    j'ai dû mal à concevoir que vous possèdiez encore votre carte de presse. A servir la soupe depuis trop longtemps vous vous êtes assis sur votre déontologie ?

    Gilles

  2. Lightman a dit…

    Très classe comme commentaire, Gilles.

    Je trouve au contraire ce blog fort utile pour aider à comprendre comment ça marche de l'intérieur. Je ne vois donc pas trop le rapport avec la déontologie. Sauf si transparence et déontologie ne pouvaient aller de paire ?
    En tout état de cause, si ce blog vous indispose, ne le lisez pas :-)

  3. Anonyme a dit…

    J'avoue que ce blog me laisse perplexe. Contenu intéressant, forme à l'avenant. Mais pourquoi ? Pourquoi donc aider ceux de la com' à mieux nous (je suis journaliste) connaître et mieux faire passer leur message ? On accuse souvent les journalistes de servir la soupe. Est-il bien nécessaire d'en rajouter une louche ? Il est déjà difficile, comme vous le soulignez ici et là, de ne pas confondre information et communication. Bref, qu'un journaliste fasse profiter de son expérience ceux qui veulent communiquer me paraît un mélange des genres pour le moins ambigu. Je vous suggère donc un autre blog, destiné aux journalistes "comment déjouer les pièges de la com'" ;-). Mais le marché serait moins porteur, sans doute.
    Catherine

  4. David Space a dit…

    Mais laissons le donc vendre son produit! Pour une fois qu'on a du croustillant, de l'inédit.
    J'ajouterai qu'il n'y a aucun mal à transmettre son savoir faire et sa connaissance, bien au contraire, c'est une qualité qui se perd.
    Cela dit, des promesses j'en ai entendues.
    Ce que le "spectateur" veut voir c'est du résultat...

  5. Jacqout a dit…

    Bonjour, dommage que ce sujet ne sois jamais traité à la télévision, et on comprend pourquoi vu leurs salaires.

    Jacques

Enregistrer un commentaire

over-blog.com